Tout comprendre sur la puissance d’une perceuse visseuse

puissance perceuseVéritable paramètre de performance d’une perceuse visseuse sans fil, la puissance (ou puissance nominale) représente la quantité d’énergie dont a besoin le moteur pour fonctionner. Elle existe sous 3 différentes gammes : moins de 600 Wh, entre 600 et 1 000 Wh, et plus de 1 000 Wh. Bien qu’elle soit directement liée au voltage (ou tension en Volts) et à l’intensité (en Ampères/heure) de la perceuse, plusieurs autres paramètres sont à prendre en considération afin de pouvoir utiliser son outil sur une longue durée. On peut citer entre autres le couple, la vitesse maximale, la capacité de perçage, le type et le temps de charge de la batterie, … Notons que pour obtenir la puissance d’une perceuse, il suffit de multiplier son intensité par son voltage.

1. Le couple

Ce paramètre permet de déterminer la force de serrage d’une perceuse. Plus il est élevé, moins sont importants les efforts à fournir. Il varie en fonction des modèles de perceuses : 65 Nm pour les filaires et 80 Nm pour les sans fil. Afin de pouvoir adapter la force nécessaire au travail que l’on veut réaliser et aussi pour ne pas endommager les têtes de vis, le support, les embouts de vissage, … il est recommandé d’effectuer un réglage de couple (celui-ci est pratique en mode vissage-dévissage).

2. La vitesse maximale

Plus elle est élevée, plus facilement la perceuse pourra traverser les matériaux. Elle varie selon que la perceuse soit filaire ou non (300 tours/min pour les filaires, 1 425 tours/min pour les sans fil). Les faibles vitesses sont généralement adaptées aux vis de conduite, tandis que les vitesses élevées le sont pour les trous de forage. Les mèches que l’on souhaite utiliser et le diamètre des forêts sont déterminés en fonction de la taille du mandrin (entre 10 et 13 mm). Sur le marché, il existe des déclencheurs, des variateurs électroniques et des accumulateurs à glissière : ces différents équipements assurent un démarrage progressif de la perceuse (sans à-coups), une maitrise parfaite du travail et une sélection de la vitesse précise.

3. La capacité de perçage

Elle représente le diamètre maximal de perçage. Elle varie en fonction du type de matériau (bois, métal, bois, …) et indique à l’avance les performances que peut atteindre la perceuse. Elle est étroitement liée au couple moteur et à la vitesse maximale.

4. Le type et le temps de charge de la batterie

Il existe plusieurs types de batteries, mais celles au lithium-ion (Li-ion) proposent les meilleures performances (en termes de longévité, d’autonomie et d’endurance). Elles ont d’ailleurs une tenue de charge préférable à celle des batteries Nimh (Nickel métal hydrure) et Ni-cd (Nickel-cadium). Il est toutefois important de préciser que les batteries (ou accrus) Nimh ne contiennent pas de cadium (composant très toxique) ; elles présentent donc moins de risques.

Pour les perceuses livrées avec une seule batterie, la notion d’autonomie est d’une importance majeure, tandis qu’elle est marginale pour celles livrées avec 2 accrus. Le temps de charge est généralement compris entre 15 min et 4 heures. Mais un temps de charge bas ne signifie pas forcément que la perceuse est de bonne qualité : en effet, s’il y a une grande émission de chaleur, cette dernière est susceptible d’endommager l’accru. De nombreuses batteries sont équipées de circuits de rétroaction et de capteurs (ils assurent une charge rapide sans détruire l’accru).

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

protection par reCAPTCHA : ConfidentialitéConditions