DIY : Fabriquer un lampadaire en bois flotté

Les matériaux naturels sont très en vogue dans la décoration intérieure. Le bois flotté est particulièrement à la mode, et peut se décliner dans de multiples objets assez faciles à réaliser.

Si vous recherchez des idées de déco en bois flotté, vous pouvez réaliser vous-même un lampadaire en bois flotté ou pour des dimensions plus modestes, une lampe en bois flotté (ce sont les même principes généraux).

Vous aurez alors un bel objet, unique, qui viendra décorer avec finesse votre intérieur, le plus naturellement possible.

Où trouver du bois flotté ?

Pour trouver du beau bois flotté, il suffit de se promener en bord de mer ou le long des rivières et ramasser du bois qui a été porté par les flots. Il est plutôt conseillé d’aller en bord de mer.

Le bois flotté des rivières n’a pas été « attaqué » par le sel marin et son rendu sera moins beau. Si vous ne pouvez pas vous déplacer, sachez que l’on peut maintenant en acheter sur internet… et il est possible de le fabriquer soi-même : il faut faire tremper du bois dans un solution d’eau salée (sel marin) et de le faire sécher au soleil. C’est long mais ça marche !

Vous choisirez bien sûr votre morceau de bois en fonction de la taille et de la forme que vous souhaitez donner à votre lampadaire.

Les accessoires nécessaires

  • Du bois flotté
  • Une douille, avec ampoule et fil avec interrupteur
  • Un abat-jour ou un objet qui pourra servir d’abat-jour (choisir des couleurs naturelles et douces)
  • Une planche de médium (contreplaqué) pour faire le socle
  • Du fil de fer
  • De la colle chaude

En matière d’outils, il vous faudra une scie sauteuse, éventuellement un pistolet à colle et être équipé d’une perceuse performante. Vous compléterez votre équipement par  des vis, des chevilles et autres accessoires de fixation.

Comment fabriquer votre lampadaire en bois flotté ?

comment fabriquer lampadaire en bois flotté

Prendre la planche de médium, et découper à l’aide d’une scie sauteuse un cercle ou un carré. Cela servira de support pour la lampe. Vous pouvez ensuite le peindre dans la même couleur que votre abat-jour par exemple ou dans un ton chaud ou neutre.
Utilisez votre bois flotté pour faire l’élément vertical de votre lampadaire. Vous pouvez ainsi, utiliser une espèce de tronc, ou un fagot de bois flotté de dimensions plus petites. Si vous utilisez une sorte de fagot, cerclez-le à l’aide de fil de laiton ou de fer.

Pour fixer votre fagot ou votre “tronc” sur le support, vous pouvez percer par en dessous votre semelle et mettre des vis de fixations avec chevilles, ou utilisez une colle à bois chaude que vous enduisez sur la semelle à l’aide d’un pistolet à colle.

Pensez à nettoyer les bavures de colle ! Vous pouvez aussi choisir de vernir votre bois flotté ou le laisser au naturel.

Fixez la douille sur votre bois à son sommet. Pour cela, attachez-la ou bien faites un trou et vissez.  Vous pouvez glisser le fil à l’intérieur du fagot ou le faire courir le long de votre tronc de bois flotté. Fixez sur la douille votre abat-jour, et vissez l’ampoule. La lampe est prête !

Un lampadaire en bois flotté donnera à coup sûr une ravissante touche déco à votre intérieur. De plus c’est un objet unique qui s’intégrera parfaitement dans une ambiance moderne et zen.

Mais sachez que vous pouvez aussi trouver des lampadaires en bois flotté très sympa, à l’achat, si vous ne vous sentez pas une âme de bricoleur ou si vous n’avez pas le temps de le confectionner vous-même.

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

protection par reCAPTCHA : ConfidentialitéConditions