Comment percer du verre sans le casser ?

Percer un ou plusieurs trous sur un matériau à la fois fragile et résistant comme le verre est une tâche très facile. Cependant, elle nécessite une prudence et une préparation très pointue pour ne pas le briser. Tous les verres peuvent être percés sauf les verres trempés et les verres de sécurité. Trois étapes sont nécessaires pour y arriver : le matériel nécessaire, la préparation et l’opération de perçage proprement dite.

La mise en place du matériel adapté au perçage d’un verre

Le premier matériel et le plus important ici c’est la perceuse électrique. Comme tout appareil, elle est disponible dans les espaces marchands. Il en existe de différents types, modèles et marques. Si vous n’avez aucune idée des différentes caractéristiques, vous pouvez toujours vous renseigner chez les professionnels ou directement chez le marchand. S’informer suffisamment sur les détails est toujours important afin de choisir la meilleure qualité au bon prix.

Le deuxième matériel à utiliser ce sont les mèches ou le foret. Les mèches à verre, autant que les perceuses, sont disponibles dans le commerce. Attention à ne pas commettre l’erreur fatale en choisissant une mèche qui n’est pas adaptée au perçage de verre. Il existe par exemple des mèches à carbure de tungstène qui sont des fraises d’embout en forme de flèche. Elles sont capables, non seulement, de percer les verres, mais aussi, et surtout de percer les carreaux en céramique. Les fraises les plus conseillées ici doivent être du type diamanté. Les mèches à fraises diamantées sont très résistantes et sont utilisées généralement pour des trous de 7 mm au plus. Pour des diamètres de plus de 0,75 mm, il est conseillé d’utiliser une scie trépan diamantée.

La préparation du perçage d’un verre

Deux précautions importantes sont à respecter. Premièrement, il faut placer le verre dans un récipient (bac à sorbet vide, bac à développement photographique en plastique). Pour éviter d’endommager votre récipient, posez quelques morceaux de papier journal au fond. Ou à défaut, veillez à ce que le verre à percer soit sur une surface déformable, mais rigide.

Deuxièmement, enveloppez votre verre à l’aide d’un carton épais ou d’un adhésif pour éviter le glissement de la fraise au moment du perçage.

Le déroulement de l’opération de perçage proprement dit

Posez le bout de la fraise sur la surface de carton à l’endroit où vous souhaitez avoir un trou sur le verre. Avant de commencer, fixez une petite mèche pour percer un premier trou (2 ou 3 ou 4 mm). C’est après avoir percé ce petit trou que la procédure sera reprise pour le perçage d’un trou à la dimension souhaitée.

En allumant le moteur de la perceuse, commencez toujours lentement par la plus petite vitesse. Sur toutes les notices de votre modèle, il est indiqué la vitesse la plus adaptée pour le perçage de différents matériaux. L

e deuxième perçage se fera en changeant la mèche et en enlevant le carton. La vitesse de rotation de la mèche pourra alors être le plus rapide possible (400 tr/min environ). L’utilisation du lubrifiant est très importante ici parce qu’il empêche le chauffage du verre ou de la fraise par l’effet de la friction.

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

protection par reCAPTCHA : ConfidentialitéConditions